Un squelette en bottes de cuir vieux de 500 ans découvert à Londres

par   Laura Boudoux   | 05/12/2018
Crédits : MOLA Headland Infrastructure

C’est le visage enfoui dans la boue de la Tamise, à Londres, que le squelette vieux de 500 ans, bottes en cuir aux pieds, a été retrouvé. Mardi 4 décembre, le Museum of London Archaeology (MOLA) a annoncé que cette étonnante découverte avait été faite lors des excavations qui ont lieu actuellement pour la construction du tunnel Tideway. D’après les archéologues, l’homme serait mort au XVe siècle, probablement en plein travail, aux abords de la Tamise, rapporte la BBC.

Mort noyé ou après une chute, l’homme de moins de 35 ans n’aurait jamais été enterré, mais simplement recouvert de boue, ce qui explique que son squelette soit toujours chaussé de ses bottes. Une trouvaille « rare et fascinante », qui indique qu’il était certainement pêcheur, marin, ou mudlark, ces personnes qui fouillaient la boue de la Tamise, à la recherche d’objets de valeur.

Crédits : MOLA Headland Infrastructure

Après l’analyse du squelette, les experts ont estimé qu’il avait mené une vie difficile et avait « souffert au quotidien » à cause d’un travail pénible. Il souffrait en effet d’arthrose et ses dents étaient très abîmées, certainement à cause d’un geste répétitif qu’avaient l’habitude de faire les pêcheurs, et qui consistait à tirer les cordes à l’aide de leurs dents. « Cela a été un privilège de pouvoir étudier quelque chose d’aussi rare et personnel », a fait savoir Beth Richardson, du MOLA.

Sources : MOLA / BBC News

 

PLUS DE SCIENCE